La bataille contre l’addiction aux jeux

Dans toutes les activités que nous connaissons, il y a toujours un coté dangereux qu’il ne faut pas côtoyer car sinon, vous risquez de passer du coté « obscure » comme diraient les fans de Star Wars. Prenons l’exemple du sport par exemple, si vous en faites, c’est une très bonne chose mais si vous en faites à l’excès, alors là, ca peut devenir dangereux jusqu’à devenir une drogue.

Les jeux d’argent, notamment ce que vous pouvez trouver dans les casinos, c’est la même chose. Si vous jouez raisonnablement, c’est parfait mais si à un moment donné, le jeu devient une drogue dont vous ne pouvez plus vous passer, alors là vous tomber dans l’addiction et le jeu n’en n’est plus un à ce moment.

En tant que guide de casino responsable, nous nous devons de vous tenir informé des risques mais aussi des moyens de vous guérir. C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Fausse affirmation

Dans un premier temps, pour que la situation soit clair, il faut bien sûr arrêter de dire que le jeu en ligne est plus dangereux que le reste, ce n’est pas vrai du tout. Il serait d’ailleurs intéressant de calculer la part des joueurs en ligne dit « addict » avec celle des joueurs de PMU par exemple ou de Rapido, un autre jeu très à la mode de la FDJ.

Le jeu qu’il soit en ligne, ou en papier, est de toute façon dangereux pour les gens qui ne savent pas le gérer.

La situation véritable d’un accro

En réalité, nous pourrions tous avoir un accro au jeu dans notre entourage et il est important de savoir le repérer. Souvent, l’accro aux jeux a commencé par être un joueur comme tout le monde sauf qu’à un moment donné, il a franchi des limites que certains ne franchiront jamais.

Un joueur accro peut être tombé dans l’engrenage simplement parce qu’il avait décidé à la base de se refaire, ou peut être qu’il pensait que les jeux seraient la solution à ses problèmes d’argent, mais ca ne l’est jamais. Peu importe le motif, il y est maintenant et dans sa vie, il n’y a qu’une seule chose qui compte : le jeu. On peut observer aussi des troubles du comportement comme :

  • Le fait de se couper de tout le monde, de sa famille, de ses amis
  • Se renfermer sur soit même et ne faire que de jouer
  • Dépenser son argent sans compter jusqu’à arriver dans une situation délicate

Ce que vous pouvez faire pour guérir l’addiction

En France aujourd’hui, nous avons pris conscience que l’addiction au jeu était un fléau qu’il fallait combattre. Les petites institutions comme la notre par exemple ou les géants de l’industrie comme la FDJ, tous nous avons un but commun : lutter contre le fait que le jeu devienne une drogue. Si jamais vous ou un de vos proches venait à être victime du jeu, alors vous avez deux grosses structures en France qui luttent contre cela :

  • SOS Joueurs : vous avez un numéro d’appel, le 0810600115, qui va vous permettre de parler avec des spécialistes du jeu et des comportements addictifs en général. Vous pourrez en toute confiance parler de vos problèmes, de vos peurs et trouverez les réponses que vous attendez.
  • Addictel : contraction de « addiction » et de « téléphone », cette société est de nos jours le partenaire numéro 1 si vous ou un de vos proches avez un problème avec le jeu. Ici, c’est 7j/7j et 24h/24h, des conseillers qui seront là, pour vous et rien que vous et vous expliqueront comment sortir de cette impasse.